L'Eveil Selon le Tchan

25.00

Cet opuscule est destiné à montrer la méthode utilisée, voici déjà plusieurs siècles, par l’Ecole Tchan pour faire naître l’Eveil libérateur.

Les Conseils de Sou-tchien

Vous trouverez dans ce livre le récit fait jour après jour du « travail d’éveil » effectué sur lui-même par un très ancien « maître Tchan« , le vunanais Sou-tchien.

Cette méthode était appliquée dans les premiers temps du Tchan, en Chine, du VIème siècle au IXème siècle. Très proche du bouddhisme des origines, elle permit d’obtenir des résultats remarquables. Cette période fut la grande époque de l’Eveil Tchan.

Puis, sous le double poids du temps et des circonstances politiques, elle disparut progressivement et fut lentement remplacée par des procédés plus lents et plus complexes.

Cette méthode reste AUSSI VALABLE qu’au PREMIER JOUR.

Reconstituée avec vigueur, elle est présentée ici dans son intégralité par l’un des instructeurs du Centre Tchan, Jérôme Calmar. Ce dernier vécut lui-même de nombreuses années au Sin-kiang dans un « fang zi ka » terme signifiant « monastère ouvert » avant de revenir en Europe.

Le lecteur découvrira donc ici un enseignement « de toute première main » susceptible de faire de lui un être totalement éveillé.

Paiement sécurisé

Description

Aussi incroyable que cela puisse paraître

Qui que vous soyez

En quelques mois, accédez à l’Eveil !

Jérôme Calmar a vécu de nombreuses années au Sin-Kiang dans un « monastère ouvert », avant de revenir s’installer en Europe.

Il est l’un des instructeurs du Centre Tchan français, et reconnu comme étant l’un des Sages vivant à notre époque.

C’est pourquoi les Éditions Christine Claire se trouvent très honorées d’avoir été choisies pour éditer et distribuer son livre « L’Éveil selon le Tchan ».

Vous trouverez dans cet ouvrage à nul autre pareil non seulement le récit fait jour après jour du « travail d’éveil » effectué sur lui-même par un très ancien « maître Tchan », mais également la méthode qu’il employa pour faire naître cet « Éveil libérateur », qui reste aussi valable qu’au premier jour.

Reconstituée avec vigueur par Jérôme Calmar, elle vous est présentée dans son intégralité.

 L’auteur vous décrit par le menu le chemin à suivre.

Vous découvrirez donc dans « L’Éveil selon le Tchan » un enseignement « de toute première main », des conseils pratiques, des exercices appropriés susceptibles de faire de vous un être totalement éveillé.

Ils peuvent être utilisés tels quels par une femme ou un homme de notre temps.

Pour vous, nous avons rencontré Jérôme Calmar afin qu’il vous expose en quoi cette pratique pourrait bien être celle que vous recherchez depuis longtemps.

ICI ET MAINTENANT

Les Éditions Christine Claire : quel est le but recherché par celui qui pratique « La Voie de l’Ours » que vous révélez dans votre livre ?

 Jérôme Calmar : avant tout, je tiens à vous dire qu’il ne s’agit pas, comme c’est le cas pour les trois religions du Livre, de mener une vie droite et juste afin d’être récompensé dans l’au-delà par une Divinité quelconque. Rien de tout cela !

Il s’agit en fait de trouver, dès cette vie-ci, une sérénité devant ETERNELLEMENT perdurer.

 

AUCUNE CONTRAINTE

Les Éditions Christine Claire : faut-il croire en quoi que ce soit pour pratiquer cette voie de l’Éveil ?

Jérôme Calmar : absolument pas. Car le Tchan n’a ni pape, ni dogme contraignant auquel il faudrait absolument adhérer. Il n’est pas nécessaire, par exemple, de croire en la réincarnation.

En fait, le Tchan est très proche du Bouddhisme des origines, qui n’était nullement une religion au sens actuel du terme.

Contrairement à ce que l’on pense généralement, le Bouddhisme originel, celui de Siddharta Gautama, dit « le Bouddha » (c’est-à-dire « celui qui s’est éveillé ») ignorait tout dieu et ne rendait de culte à personne.

 

EFFICACE ET ACCESSIBLE A TOUS

Les Éditions Christine Claire : suivre La Voie de l’Ours réclame-t-il une ascèse particulière ?

Jérôme Calmar : pas du tout ! Cette voie n’a que faire que l’on jeûne ou que l’on martyrise son corps ou son esprit pour expier des « fautes » ou satisfaire des êtres surnaturels sadiques.

Ce qu’affronte le futur Éveillé, ce sont des forces extrêmement naturelles : les siennes. Comprenez-moi bien, c’est une voie profondément joyeuse. Elle vise avant tout à l’efficacité à travers une action quotidienne accessible à tous et à toutes.

Et elle y parvient fort bien – car elle est extrêmement efficace – sans avoir recours à la souffrance ou à des efforts quelconques.

Puisque son but, finalement, c’est de transmuer la souffrance en un bien-être.

 En ce sens, « La Voie de l’Ours » s’adresse à toute personne, quel que soit son âge, son sexe ou sa profession.

 

C’EST TRES RAPIDE. PAS D’EFFORT A FAIRE

Les Éditions Christine Claire : concrètement, comment caractériseriez-vous « La Voie de l’Ours » ?

Jérôme Calmar : tout d’abord par son extrême brièveté : moins de 50 jours ! Comme vous le constatez, et comme le constateront les lectrices et les lecteurs, il n’est nullement nécessaire de consacrer à la Libération toute une vie, comme beaucoup l’ont fait parfois en vain.

Ensuite, par l’absence de toute lutte et de tout effort. C’est même tout le contraire dont il s’agit : il faut aller à la rencontre de soi, de la part d’inconnaissable qui est en nous, jusqu’au moment où cet inconnu nous devient familier. Et c’est alors l’éveil.

Par exemple, sachez qu’avant d’entreprendre « La Voie de l’Ours », ce maître Tchan auquel je me réfère n’avait nulle prédisposition particulière. C’était un simple tisserand, qui n’a cessé de travailler et de mener une vie normale pendant les cinquante journées qui l’ont mené à l’Éveil.

 

LES RESULTATS SONT SENSIBLES DES LES PREMIERS JOURS

Or, voici ce qu’il écrit dès le troisième jour : « le sommeil vient doucement, sans heurt ».

Le cinquième jour : « mon instructeur est venu me voir ce matin. Il m’a dit : la souffrance, quand elle est volontaire, n’est que sottise ».

 Au bout de trois semaines : « il y a très peu de temps (trois semaines pas plus !) lorsque j’effectuais mon travail sur le métier à tisser, je travaillais simplement. Je gagnais ma vie, sans enthousiasme et sans réel ennui. Maintenant le travail n’est plus un travail : il y a de la joie à faire et à refaire ces gestes quotidiens. J’ai compris que l’effort était nuisible. Il faut simplement laisser aller. Combien je regrette d’avoir attendu si longtemps pour prendre la voie ».

 

SOYEZ VOTRE PROPRE JUGE

Les Éditions Christine Claire : en conclusion, qu’aimeriez-vous ajouter à l’intention de vos futurs lectrices et lecteurs ?

Jérôme Calmar : j’aimerais leur dire qu’en suivant « La Voie de l’Ours », ils chemineront vers la Vérité sur la Voie qui les amènera au contact de l’Absolu.

Et j’ajouterai, si vous le permettez, un dernier conseil : ne croyez jamais ce que l’on vous dit sans preuve.

Faites l’expérience de la Voie de l’Ours – LA voie montrée par le Bouddha pour atteindre LE but – et vous serez ainsi vous-mêmes votre propre flambeau et votre propre refuge ».

 

POUR NE PAS AVOIR DE REGRET, N’ATTENEZ PAS !

Lorsque, après sa méditation de trois jours et de trois nuits, le nouvel Éveillé (Bouddha) se releva, il n’était, semble-t-il, pas vraiment décidé à enseigner l’humanité.

Étant donné le peu de maturité des hommes, était-il souhaitable, se dit Siddharta, de leur révéler la Vérité ?

A quoi il répondit lui-même : si une, seulement une personne sur dix écoute ce que j’ai à dire, ce ne sera pas du temps perdu.

Nous pensons, pour notre part, que nous n’avons pas perdu notre temps, et accompli notre mission, en vous donnant la possibilité d’accéder à « La Voie de l’Ours » à travers le livre de Jérôme Calmar : « L’Éveil selon le Tchan ».

Bien à vous.

Les Éditions Christine Claire.

 

P.S. : Tous ceux qui ont eu la chance de lire « L’Éveil selon le Tchan » sont unanimes pour dire que cet ouvrage remet vraiment « les pendules à l’heure » en ce qui concerne la vie du Bouddha.

 Loin des légendes qui tordent le cou à la vérité, qui enrobent les faits d’un merveilleux de mauvais aloi, qui n’hésitent pas à faire assaut de religiosité déplacée, Jérôme Calmar vous présente tout simplement le Bouddha historique, c’est-à-dire un homme dont le titre de gloire fut de trouver par lui-même la voie de l’Éveil. Ce qui suffit amplement !

 

 

 

 

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.

D'AUTRES PRODUITS SIMILAIRES

L'Eveil Selon le Tchan

25.00